Ce qu’il faut avoir !

Nous allons aborder dans ce chapitre le matériel, que l’on peut acheter pour débuter dans l’astronomie.

Un laser

Cet outil fort utile pendant les soirées d’observation, permet de pointer les étoiles, les constellations, pour mieux expliquer à une personne ce qu’il faut observer.

Attention, ce n’est pas un jouet, il ne faut s’amuser avec, en visant les yeux, sous peine de dégâts irréversibles. Il existe une classification des lasers, suivant leur puissance. Je vous invite à consulter ce lien, qui récapitule tout cela :

https://www.loisirsplaisirs.com/blog/pointeurs-laser-puissants-autorises-en-france-n7

Un laser avec une puissance de 1 milli Watt est suffisant pour pointer le ciel.

Autre recommandation, pour mieux voir le laser de nuit, prendre un laser vert. Cet outil est très gourmand en pile, donc n’en abusé pas trop.

Chaque couleur est caractérisé par une longueur d’onde, appelé aussi fréquence. C’est fréquences sont donc perceptibles par l’œil humain. Ayant utilisé toutes les couleurs disponibles, sur le marché ( le rouge, le bleu, le violet), vous verrez moins bien le faisceau.

Vous en trouverez pour moins de 5 euros sur des sites de ventes, en tapant les mot clés suivant : Laser sight pointer green.

Une paire de jumelles

Pour débuter dans l’astronomie, il n’est pas nécessaire d’acheter du gros matériel, pour débuter, une simple paire de jumelles suffise.

Un paire de jumelles 10*50 suffit amplement. Vous en trouverez dans des magasins de discount, ou sur des sites de ventes.

Une petite explication sur les 2 chiffres (10*50) :

  • 10 = grossissement.
  • 50 = diamètre.

Des jumelles plus puissantes sont plus lourdes, et par conséquent, vous fatiguerez plus rapidement, à force de les porter à vos yeux.

Le ciel aux jumelles: Explorer simplement les étoiles et les curiosités du ciel

Ce livre va vous mettre le pied à l’étrier, grâce à votre paire de jumelles.

Petit guide du ciel de Bernard Pellequer

Pour partir à la découverte du ciel nocturne, un petit guide simple, sûr et complet.

Le tour du ciel en 32 cartes, pour apprendre à reconnaître les étoiles, mais d’abord à les observer – avec le meilleur des instruments : l’œil.

Des conseils pratiques d’observation, des cartes imprimées avec une encre fluorescente, les constellations visibles des deux hémisphères, Nord et Sud – de quoi mettre le ciel dans sa poche.